Partagez | 
 

 Andy Berett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andy Berett
XX CG04I 53A
avatar


♕ Messages : 12
♕ Immunités : 42
♕ Date d'inscription : 16/07/2012
☆ Sexe : Féminin
☆ Métier : Soldat
☆ Logement : Baraquement 78.2
☼ Situation : Célibataire

MessageSujet: Andy Berett   Lun 16 Juil - 16:02

Andy Berett
feat
Anarchy Panty
Militaires
Soldat
Code : I44G06
Femme, Bisexuelle,
Célibataire, 27 ans

Particularité : Compense le manque de force par une grande endurance et sa capacité à utiliser toutes sortes d'armes.
Phobie : Interventions médicales.

Aime : Le Dôme.
N'aime pas : Tout le reste.


Physique



Andy n'a rien d'un soldat. En la croisant dans la rue en civil, elle tromperait n'importe qui. Silhouette féminine et souple, aux formes relativement bien proportionnées. La croupe arrondie et galbée, les membres élancés, elle attire parfois quelques regards curieux. Mais sa crinière blonde ne rayonne autour d'elle que pour souligner l'intensité de sa démarche, les muscles tendus, prêts à la moindre éventualité avec cette rigueur qui caractérise les représentants de l'autorité. Son visage aux traits fins, qui semble encore enfantin, offre un contraste effrayant avec l'intensité de son regard, au bleu luisant d'une rage contenue, maîtrisée pour mieux être libérée au bon moment. Et si la pâleur de sa peau, malgré ses pommettes tannées par le soleil, peut faire croire à une de ces femmes soucieuses de préserver la fraicheur de leur teint, les quelques marques rouges et roses parsemant son corps sont autant de signes des meurtrissures causés par l'équipement qui la recouvre entièrement lors de ses interventions hors du dôme. Car sous une apparence trop fragile au goût d'Andy, la force lui faisant souvent défaut, se cache un fauve agile a la détermination d'acier, dont l'atout majeur est depuis toujours l'endurance redoutable dont elle sait faire preuve.



Caractère



Celui qui a le cran de soutenir le regard azuré d'Andy, qui rebuterait plus d'un passant innocent, ne peut que témoigner de l'incroyable force qui s'en dégage. La détermination et la volonté sont les maîtres mots pour ce qui s'agit de décrire son caractère, et pourtant dieu sait qu'une telle tâche n'est pas facile, pas même pour elle. Instable bien souvent, têtue et impulsive, ce n'est pas pour rien qu'elle compte peu d'ami dans le dôme. Pourtant les rares ayant le privilège de bénéficier de son affection peuvent s'en vanter, car il n'y a pas plus fidèle que ce bout de femme là. Prête à tout pour les causes dans lesquelles elle s'engage, et tout particulièrement la sécurité du dôme, elle n'aura aucun scrupule à l'égard de ceux qui entravent sa route. Cela vaut pour les plus vieux, les plus jeunes, ou les plus démunis. Rien ne l'arrête lorsqu'Andy est lancée. Malheureusement, c'est également pour cela qu'elle lie le moins d'amitiés possibles. Craignant de devoir faire passer son devoir avant ceux qu'elle pourrait aimer, et de devoir faire des choix douloureux qui la mettraient en danger, elle s'est toujours abstenue, depuis ses débuts en tant que soldat, d'aimer qui que ce soit. Solitaire, elle passe ses rares moments de liberté à flâner dans le dôme, gravant dans son esprit les images de ce paradis isolé du reste du monde. Son jardin d'Eden, son Oasis. Et quelque part, une telle admiration et un tel engagement pour la ville doit bien être le signe de l'amour qu'elle porte à chacun de ses citoyens. Seulement sa façon de le montrer est particulière et rarement comprise des autres.



Histoire



Enfant de milieu ni trop pauvre ni trop riche, Andy connaissait mille et un recoins du dôme avant même de savoir écrire correctement. Pleine d'astuce, elle et ses quelques complices de l'époque savait profiter des bénéfices de ce cocon où il faisait si bon vivre. Enfants chéris, le futur de la race humaine, ils étaient couvés de regards aimants partout où ils passaient malgré les bêtises qu'ils pouvaient faire. Malheureusement, il fallait que ce bonheur qu'ils croyaient sans fin leur échappe un jour. La désillusion n'en fut que plus dure. Treize ans, c'était l'âge du plus vieux de la bande, qu'ils s'amusaient à appeler Russ en raison de son prénom slave imprononçable. Andy en avait onze ce jour là, jour de marché sur une grande place de leur quartier, ils s'amusaient encore à chaparder de quoi manger sous les reproches des vendeurs. Il y eut un cri, un bruit tonitruant, et ce fut la panique sur la place. On courrait dans tous les sens, sans savoir ce qu'on fuyait exactement ni d'où venait la menace. Andy, elle, l'avait bien vu. Enveloppé d'un ample vêtement dans lequel il s'était drapé et sous lequel il avait dissimulé son arme, un homme se tenait au milieu du tumulte, le canon posé sur la tempe de son ami Russ pour mieux garantir sa fuite au moment de l'arrivée de l'armée.
Personne n'expliqua jamais à Andy ce qu'il s'était vraiment passé ce jour là. Pourquoi un Rebelle s'était-il manifesté ainsi au milieu du marché. Pourquoi personne n'avait réussi à retrouver son ami. Ce qu'elle savait depuis ce jour en revanche, c'était que le Dôme, aussi paradisiaque soit-il, recelait malgré tout quelques dangers, de mauvaises graines, qui l'empêchèrent de jouer à nouveau avec ses amis d'alors. Elle grandit seule, éduquée dans la crainte des conflits internes. Pas assez grande, pas assez forte, il lui fallait patienter jusqu'à être en âge de pouvoir changer les choses. Avant même d'atteindre la majorité son choix était déjà fait : elle serait soldat. Sans capacités particulières, elle se moquait bien de pouvoir évoluer dans la hiérarchie. Tant qu'on lui donnait la capacité de nettoyer le Dôme des déchets qui y trainaient...
Pendant ses premières années de formation, Andy rencontra Clovis. Ils avaient le même âge, la même détermination, à ceci près que Clovis disposait d'une arme de plus qu'elle : un sourire radieux qui faisait oublier l'ardeur des entraînements, les courbatures et les coups au moral. Leur amitié les rendit inséparables, et c'est ensemble qu'ils firent leur premier mois de service. Le seul. Obnubilés par leur désir respectif de protéger l'intérieur du Dôme, ils avaient accordé peu d'importance à la menace extérieure malgré les leçons qu'on avait pu leur faire à ce sujet. Ils s'étaient sans doute surestimés, et liés comme ils étaient, se croyaient invincibles. Lors d'une patrouille, ils tombèrent tous deux ainsi qu'un troisième compagnon d'infortune dans une embuscade, tendue par une bande de sauvages plus organisés qu'ils ne le pensaient. Avachis au fond d'un fossé, sonnés par les divers projectiles qu'on leur lançait et désorientés, ils ne virent que trop tard qu'un des ennemis disposait d'une arme qu'il n'aurait jamais du pouvoir tenir entre ses mains. Volée sans doute lors d'une autre attaque, le fusil mitrailleur les arrosa de balles jusqu'à ce que les cris se taisent au fond du trou, et qu'il n'y eut plus signe de vie. Pendant des heures, Andy serra les dents et retint ses larmes, feignant la mort, elle qui y avait échappé, à moitié écrasée sous le cadavre de Clovis tombé sur elle dans un dernier geste pour la protéger. L'absence de réponse de la part de la patrouille lors des multiples appels de la garnison fini par décider la hiérarchie à envoyer plusieurs soldats enquêter sur leur disparition. Les sauvages étaient partis depuis longtemps, ne restait que le fossé, où gisait Andy couverte de sang et de terre.
Aujourd'hui encore, elle ne saurait pas dire pendant combien de jours elle resta incapable de parler, rendue muette par la peur, le chagrin, et la culpabilité. Mais sous ces émotions là, progressivement, en était née une nouvelle. La haine. Tapissant son esprit, imprégnant son âme et guidant ses gestes, elle devint le ciment de sa détermination, liant à jamais l'affection infinie qu'elle avait pu porter à Clovis, ou à Russ avant lui, à la douleur causée par la perte d'un être cher.



Test RP : Dévotion




-Andy...? Andy c'est moi voyons...

Au son d'une arme que l'on charge, à la vue du canon pointé dans sa direction, luisant, scintillant comme la faux de la Mort sous la lueur blafarde d'un réverbère dont les rayons perçaient à travers la fenêtre, Pietr commençait à perdre de son assurance et sa voix tremblotait. Il était pourtant réputé pour être un beau parleur, plutôt charismatique et doté d'un talent certain avec les femmes. Rien de mieux lorsqu'on est vendeur de prêt à porter, une belle couverture pour un petit saboteur dans son genre. Ayant toujours une oreille qui traine, il était au courant des ragots, des potins, et s'était avéré être un bon filon pour boucler ceux qui perturbaient l'ordre dans le Dôme. Mais visiblement, Andy n'était pas la seule à qui il aimait parler, et il avait vendu certaines informations à un membre de la Résistance qui passait parfois le voir.
-Baisse ton arme s'il te pla-...
Le coup parti sans même lui laisser le temps de finir sa phrase. Un seul coup, placé avec précision, droit dans le cœur, tiré à bout portant. Pietr n'avait eu aucune chance d'y échapper, ni même l'occasion de défendre sa cause. Son sang tapissait désormais le papier peint fleuri derrière lui. Gerbe rouge sombre teintant les motifs baroques hors du temps. Dernière image qu'Andy aurait de lui. Satisfaite, elle rangea son arme à sa ceinture et fit demi-tour, adressant à peine un regard aux deux hommes qui l'avaient accompagnée pour cette patrouille.
-On devait l'interroger Berett, pas le tuer.
Pas une seconde d'attention fut portée à ces propos. Andy avait fait son devoir. Nettoyer. D'ailleurs aucun de ses deux camarades n'avait esquissé le moindre geste pour l'empêcher de tirer. Ils savaient bien que c'était inutile, elle aurait tiré de toutes façons. Secouant la tête, ils se chargèrent d'amener le cadavre de Pietr jusqu'au véhicule, avant d'appeler le service de nettoyage prévu pour ce genre de bavures.
Assise à l'avant, le regard bleu et dur, Andy effaçait peu à peu de sa mémoire les bons moment passés avec Pietr. Il avait toujours été aimable avec elle, malgré son air renfermé et son impulsivité. Ils avaient passés de nombreuses soirées, depuis le temps, à boire et à refaire le monde. Rare étaient ceux qui savaient délier la langue de la blonde tempétueuse. Le petit vendeur de vêtements au large sourire en faisait partie. Allant même parfois jusqu'à lui arracher l'esquisse d'une risette. Ces souvenirs disparurent en quelques minutes, éradiqués, comme dissipés par autant de balles tirées sans la moindre hésitation. La logique aurait voulu qu'elle se trouve dans cet état d'esprit avant de tuer Pietr. Cesser de le considérer comme un ami avant de mettre fin à ses jours. Mais cela n'avait pas d'importance pour Andy. Avant, ou après, ça ne changeait rien à sa détermination. Au moment même où ses supérieurs avaient informé la jeune femme des actes de Pietr, le destin de ce dernier était scellé. Et c'était d'ailleurs sans doute pour cela qu'ils avaient fait appel au soldat Berett, malgré les ordres donnés pour sauver les apparences. Demander à Andy d'interroger quelqu'un qui, en plus d'agir contre l'intérêt du Dôme, avait trahi le peu de confiance qu'elle lui avait accordé, relevait de l'illusion pure et dure. Car pour des gens comme Pietr, elle n'avait pas plus de pitié que de compassion.
Le véhicule démarra dans un silence de mort, laissant place à l'équipe chargée de nettoyer cette bavure qui ne s'ébruiterait pas. Le silence, comme une chape de plomb, était tombé sur l'ancienne demeure de l'informateur.





EDIT : Il est possible que j'ai fait, dans l'histoire, une ou deux incohérences en rapport avec les militaires... N'hésitez pas à me le dire je corrigerais, je manquais un peu d'informations à ce sujet.


Dernière édition par Andy Berett le Lun 16 Juil - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McLeay
XY VG58U 04A
avatar


♕ Messages : 154
♕ Immunités : 126
♕ Date d'inscription : 10/04/2012
☆ Sexe : Masculin
☆ Métier : Marchand d'armes
☆ Logement : Soul Rebel
☼ Situation : Célibataire

MessageSujet: Re: Andy Berett   Lun 16 Juil - 19:18

Tout d'abord, bienvenu à toi !

Pour le moment, il n'y a qu'un hic repérable. Celui du code. En effet, il n'est pas mis donc je préviens d'avance. Je post ce message maintenant, il sera édité quand j'aurais fini la lecture, pense à surveiller :p

Après la lecture, je n'ai rien trouvé qui se contredisait donc pas de problème et le code ayant été mis, tu es validée !

Ton matricule est XX WS00M 53A

N'oublie pas de faire une demande d'habitation et de rp !
Bonne chance ! :)

Vous pouvez rompre les rangs soldat 8D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andy Berett
XX CG04I 53A
avatar


♕ Messages : 12
♕ Immunités : 42
♕ Date d'inscription : 16/07/2012
☆ Sexe : Féminin
☆ Métier : Soldat
☆ Logement : Baraquement 78.2
☼ Situation : Célibataire

MessageSujet: Re: Andy Berett   Lun 16 Juil - 19:44

Yeah ! Merci beaucoup Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo McLeay
XY VG58U 04A
avatar


♕ Messages : 154
♕ Immunités : 126
♕ Date d'inscription : 10/04/2012
☆ Sexe : Masculin
☆ Métier : Marchand d'armes
☆ Logement : Soul Rebel
☼ Situation : Célibataire

MessageSujet: Re: Andy Berett   Lun 16 Juil - 19:46

Un petit oubli de ma part, désolé. C'est de remplir les informations du profil.
Et n'hésite pas à passer sur la chat box ! :)

A bientôt !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andy Berett   

Revenir en haut Aller en bas
 

Andy Berett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Genesis :: Genese :: Matricule :: ▬ Matricules Validés-