Partagez | 
 

 Gibier volé [PV Ariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amddiffyn Anobaith
YY YYYY YYY
avatar


♕ Messages : 70
♕ Immunités : 66
♕ Date d'inscription : 06/05/2012
☆ Logement : Stomach House
☼ Situation : Célibataire

Matricule
Numéro de matricule:

MessageSujet: Gibier volé [PV Ariel]   Mer 12 Sep - 11:04

La respiration contrôlée. Inspiration profonde. La poitrine qui se gonfle. Le souffle lent et prolongé. Le ventre contracté. Les dents serrées. Le regard vif, alerte. Aucun mouvement. Pas de tremblements. Juste de l’observation et de la préparation. L’excitation. Trouver de la viande est une chose rare. Ce n’est pas évident de rester calme. Juste de la concentration. De la patience. Attendre le moment propice pour attaquer. Le couteau est prêt à trancher. A découper. A tuer.

Une goutte de sueur vient me déranger à la tempe. Cependant, je ne dois faire aucun mouvement. Rien. Sinon la viande risque de s’enfuir. Et mon estomac finirait contrarié. Ce qui aurait des conséquences sur mon humeur. D’autant que là, c’est de la viande qui est en jeu. S’il je ne peux pas avoir celle-ci, il m’en faudra. La frustration, ce n’est pas mon genre. Du tout.


Amddiffyn avait flairé le repas du siècle. Enfin, de la semaine plutôt. Par pur hasard, alors qu’il était parti chercher des choses qui pourraient lui être utiles, il avait vu ce petit animal à fourrure. Il n’était pas bien gros, mais rien que le peu de chair qu’il possédait avait réussi à mettre le jeune homme dans un état d’excitation. On ne pouvait pas vraiment appeler ça de la gourmandise, car pour tous ceux qui vivaient en dehors du Dôme, la faim leur tiraillait l’estomac à longueur de journée. Ils avaient juste appris à savoir quand ils en avaient « réellement » besoin. C’était le cas d’Amddiffyn, qui, en plus, adorait la viande comme jamais, à tel point qu’il avait déjà goûté à la viande humaine dans les cas de grande faim incontrôlée. Alors trouver un petit gibier sur ces terres, autant dire qu’il n’avait pas refusé une telle occasion.

Il s’était donc tapi derrière un rocher qui jonchait sur un tas de poussière. Il s’imaginait déjà en train de mordre dans cette tendre chair. Il ne savait même pas s’il aurait la patience de faire un feu et de la faire cuire. Cru, c’était très bien aussi.

Les yeux écarquillés, il n’était concentré que sur la petite bête, et rien d’autre. Si bien qu’il fût surpris quand quelque chose d’autre apparut dans son champ de vision. Immédiatement, il bondit à son tour, plein de rage. Grognant à pleine dents, il se tenait à pas moins de deux mètres de sa cible. Ou plutôt de son ancienne cible. Le dos rond, la main serrée sur son arme, on aurait cru une bête sauvage. N’était-ce pas le cas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel Andrews
YY YYYY YYY
avatar


♕ Messages : 56
♕ Immunités : 57
♕ Date d'inscription : 18/05/2012
☆ Sexe : Masculin
☆ Métier : Ex-militaire, chasseur et troqueur à l'occasion
☆ Logement : The Rat Hole
☼ Situation : Inconnue même de lui-même.

MessageSujet: Re: Gibier volé [PV Ariel]   Mer 17 Oct - 19:59

Les jours passés sans manger autre chose que des racines et quelques baies cueillies par-ci par-là, Ariel ne les comptait plus. Les fruits, les légumes, en ces terres primitives et abandonnées, souvent difficiles à cultiver, étaient déjà nourriture de luxe pour le peu de Sauvages qui les peuplaient. Alors la viande…vous n’imaginez pas à quel point cela pouvait rendre fou de joie un homme de tomber sur du gibier.

Ariel l’était, heureux, quand il avait perçu les mouvements de la petite bête dans les fourrés. Mais il savait aussi, après ses quinze année passées dans la nature, que si animal il y avait, il était fort probable qu’il ne soit pas le seul sur sa piste et qu’il rencontre un rival qui n’hésiterait peut-être pas à le tuer aussi pour s’accaparer le met tant désiré.
C’est donc loin de considérer sa proie acquise qu’il commença à se mouvoir dans un petit périmètre autour de la bête, observant d’un même coup l’environnement et les moyens de fuite de celle-ci, et qu’il soit seul sur les lieux.

Le temps de construire un petit piège avec les moyens du bord, de l’installer précautionneusement à l’endroit stratégique et d’attendre l’instant propice à sa petite embuscade, l’ex-militaire devait bien être sur le qui-vive depuis une ou deux heures déjà. Il aurait pu attendre le double encore, sa patience semblant d’or, mais quelque chose le fit se décider à bouger plus vite qu’il ne l’aurait souhaité. A trop laisser le temps couler, quelqu’un avait fini par repérer sa proie.
Malgré ses cinquante ans bien tassés, Ariel restait très alerte, et c’est donc bien plus vite que quiconque aurait pu le croire qu’il fondit en direction de l’animal, qui se dirigea lui-même droit dans la trappe improvisée.

Le cyborg vérifia alors d’un coup d’œil que la bête était bien incapable de s’échapper malgré ses gesticulations, puis se retourna, sans brusquerie et paumes ouvertes vers le fauve humain qui grognait dans son dos. Heureusement pour lui, Ariel connaissait plutôt bien ce jeune Sauvage, à qui il venait de rafler la mise. Si cela n’avait pas été le cas, il n’aurait pas donné cher de sa peau.

« Et bien, Amddiffyn ? Tu essayes de devancer un vieux renard comme moi ? Il te reste encore à apprendre… »

Et il avait le culot de sourire en plus, mi amusé, mi attendri. Restait à voir si cette pointe d’humour allait être accepter par le garçon après...


You remember every word
That your father said
"Stay out of trouble son
And be true to yourself
You'll be working like a dog
Raise a family
And life will be alright"

But now it's written in the stars if you'll make it out alive...

The Good Die Young
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amddiffyn Anobaith
YY YYYY YYY
avatar


♕ Messages : 70
♕ Immunités : 66
♕ Date d'inscription : 06/05/2012
☆ Logement : Stomach House
☼ Situation : Célibataire

Matricule
Numéro de matricule:

MessageSujet: Re: Gibier volé [PV Ariel]   Sam 3 Nov - 15:11

Amddiffyn n’en revenait toujours pas. Se faire voler sa viande sous son nez était un affront, une honte, une rage immense. Déjà, ça le privait de viande. Et en plus, ça montrait à quel point il n’était pas attentif. Quelle imprudence. Quel tête en l’air. Enervé contre lui-même pour être tellement obsédé pour la chair au point d’être déconcentré, il était bien plus en colère contre son voleur de viande et de fierté.

Toutes dents dehors, le dos courbé, jambes repliées, ses bras touchaient presque le sol. On aurait pu facilement le prendre pour un prédateur – bien qu’il ait raté sa cible… ça arrive même aux plus grands, après tout. Ses grognements ne cessèrent même pas quand le voleur, qui n’était autre qu’une vieille connaissance à lui – ce qui lui valait la vie – prit la parole. Au contraire, le grondement se fit plus fort encore face à la mauvaise plaisanterie d’Ariel.

S’il son anatomie le lui permettait, il aurait aboyé, rugi, bref, il aurait exprimé son mécontentement. Cependant, il restait tout de même un peu humain. C’est pourquoi il se contenta de se relever, adoptant une position plus verticale :

« Vieux con. » C’était tout aussi efficace qu’un rugissement. Bien que ça sortait de ses tripes, il détourna quand même le regard, comme s’il avait honte de l’insulter. Il le respectait énormément, mais ne le lui dirai jamais.

« Qu’est-ce que tu fous là ? Tu commençais à crever la dalle ou c’était de la gourmandise ? » lança-t-il au « vieux con », un mouvement de tête vers le gibier, sans pour autant le quitter des yeux.
Ca faisait quelques temps qu’ils ne s’étaient pas parlé, ce qui réjouissait intérieurement le Sauvage, bien qu’il aurait préféré lui parler dans d’autres circonstances.

« J’en fabriquerai un moi aussi, la prochaine fois. » dit-il, tout en donnant un coup de pied dans le piège d’Ariel. Comme pour le devancer avant d'entendre un sermon. C’était tellement simple, Ariel le lui avait déjà montré en plus. Mais il était bien trop impulsif quand il s’agissait de viande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariel Andrews
YY YYYY YYY
avatar


♕ Messages : 56
♕ Immunités : 57
♕ Date d'inscription : 18/05/2012
☆ Sexe : Masculin
☆ Métier : Ex-militaire, chasseur et troqueur à l'occasion
☆ Logement : The Rat Hole
☼ Situation : Inconnue même de lui-même.

MessageSujet: Re: Gibier volé [PV Ariel]   Ven 4 Jan - 9:18

La mascarade dont le gratifiait Amddiffyn était loin d’impressionner Ariel. Grognements, cris, position menaçante ou d’attaque, le jeune homme pouvait bien se livrer à toutes les pitreries qu’il voulait, le vieux Sauvage ne souciait pas une seule seconde de ce petit prédateur sautillant. Déjà parce qu’il avait connu pire ; des hommes plus forts, plus grands, mieux équipés et animé par la rage de vivre. Et deuxièmement parce que ce gosse, il l’avait limite élevé. Trouvé dans la nature alors qu’il avait une dizaine d’années tout au plus, l’ex-militaire n’avait pu s’empêcher de le prendre plus ou moins sous son aile, au risque que l’enfant devienne plus tard un rival de taille.

Le cyborg, ne doutant donc pas un instant d’avoir la vie sauve malgré l’affront qu’il venait de faire au garçon, attendit patiemment que son interlocuteur se calme de lui-même, un doux sourire toujours accroché aux lèvres, même lorsque que les mots « Vieux con » résonnèrent à ses oreilles.
Il se dirigea ensuite tranquillement vers le piège, rejoignant Amddiffyn qui venait d’y mettre un léger coup de pied, et sans autre forme de procès, décocha une taloche à l’arrière du crâne de ce-dernier.

« On ne frappe pas dans les pièges, surtout quand la proie bouge encore, bleusaille. »

Et après cette réprimande, Ariel s’empressa d’extirper la bête de ses liens. Elle gigota vainement, ne trouvant aucun moyen de se libérer de la poigne de fer de l’homme jusqu’à ce que celui-ci finisse par l’achever proprement.
Ses mains rugueuses parcoururent la fourrure rapidement, l’œil expert jaugea la quantité de viande, la qualité, puis retourna défier l’autre Sauvage du regard.

« La prochaine fois, tu n’auras même pas le temps de repérer le gibier qu’il sera déjà dans l’estomac du vieux con. Enfin…moi qui comptais tout de même partager ce festin avec toi, je me demande si c’est une bonne idée finalement. Si c’est pour me faire remercier par des insultes… »

Et sur ces paroles, sourire en coin, il commença à se détourner légèrement du grand ado, comme s’il allait partir sans rien ajouter de plus.


You remember every word
That your father said
"Stay out of trouble son
And be true to yourself
You'll be working like a dog
Raise a family
And life will be alright"

But now it's written in the stars if you'll make it out alive...

The Good Die Young
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amddiffyn Anobaith
YY YYYY YYY
avatar


♕ Messages : 70
♕ Immunités : 66
♕ Date d'inscription : 06/05/2012
☆ Logement : Stomach House
☼ Situation : Célibataire

Matricule
Numéro de matricule:

MessageSujet: Re: Gibier volé [PV Ariel]   Jeu 7 Mar - 12:34

Et voilà qu’il le réprimandait, comme s’il était son père. Et pendant un instant très infime, cette pensée ne dérangea pas Amddiffyn. Puis ça le fit grogner de plus belle.
Il reste silencieux et insensible devant la bête qui tentait vainement de s’échapper. Elle tenait encore à la vie, elle s’accrochait, alors que c’était peine perdue. Elle lui faisait penser à… lui. Alors qu’il savait qu’il allait mourir, soit de faim, de soif, de maladie, ou même de meurtre, il ne baissait pas les bras. A quoi bon, alors qu’il n’avait rien à perdre ? L’instant de survie, sans doute. Mais toutes les choses ont une fin, tout comme la vie de la bête, qui mourut des mains d’Ariel. En soi, c’était une belle mort, un honneur. Du moins, du point de vue du jeune homme.

« De… de quoi ?! » ne put-il s’empêcher de grommeler entre ses dents, à la remarque de son mentor. Ses joues prirent même une teinte un peu plus rose, alors que ses sourcils faisaient presque copain-copain.

« Tu….. ! Genre tu aurais partagé avec moi ! T’es vraiment chiant ! Reviens ! »

A ces mots, il rattrapa le vieil homme en trottinant, et après un petit bond, il reposa un instant sa main sur son épaule.

« La prochaine fois, je ferais mieux que toi, vieux crouton ! »

Il regarda d’un air goulu le gibier, la bave aux lèvres.

« Cette bête est trop grosse pour toi ! »

Il tenta alors de la saisir, deux bras en avant, comme un gosse, sans penser que cet homme, malgré son âge, était très vivace. Et presque imperceptible, on pouvait voir un léger sourire dessiné sur ses lèvres, témoignage du bonheur qu'il éprouvait en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gibier volé [PV Ariel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gibier volé [PV Ariel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet Genesis :: Apocalypse :: Zone Infectée-